La grande valse des Traitements contre la mouche

Forum général
Répondre
Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

La grande valse des Traitements contre la mouche

Message par Languedoc » 01 juin 2012 13:38

J'ai assisté , il y a quelques mois , à une réunion sur Nîmes , sur les traitements autorisés cette année contre la Mouche ! 2,3 questions me viennent sans cesse à l'esprit ! Veut on absolument "TUER" l'Oléiculture conventionnelle ? Faire des "Non Bio" des salauds , dépassés , ignares , inconscients et pollueurs ? Et surtout : QUI , mais vraiment QUI reglemente l'Oleiculture Française et nous impose un diktat stupide et si éloigné des réalités du terrain ????
Faisons simple ! Cette année , deux ( et seulement deux) traitements au diméthoate sont autorisés ! Les autres insecticides sont ( de l'avis des spécialistes ) "chers" , "extremement nocifs pour l'homme" mais surtout particulierement inefficaces contre la Mouche ! Quelle aberration !!! Alors moi , pauvre idiot , qui a la malchance de produire dans la zone proche du littoral , particulierement exposée à la mouche , il faudra qu'on m'explique quels sont mes moyens de lutte ! Car dans le meilleur des cas , 4 traitements au Dimethoate me sont nécessaires. Dans le meilleur des cas !!!! Le piégeage massif est une heresie avec un millier d'olivier ! Ce que je comprends , c'est que le Dimethoate a surtout pour defaut d'etre particulierement bon marché ! Et forcément peu lucratif pour l'industrie agro !
2 choix s'impose alors !! Soit je fournis au moulin de belles olives farçies à la Bactrocera , soit je suis un illegal et je sauve ma récolte????
Faudra un jour que certains arretent de voir l'Oleiculture comme un loisir , un secteur agricole sans avenir professionnel car il y a bien , "encore" , des paysans qui en vivent!!!!
Et pour ceux qui m'inciteraient à passer en Bio , je leur reponds que je n'en ai pas les moyens ! Et à un moment donné , avec le prix actuel de l'huile , je ne peux indéfiniment m'endetter sans jamais entrevoir le moindre bénéfice ! JE DOIS EN VIVRE!!

claudeduvar
Messages : 144
Inscription : 05 sept. 2007 22:10

Re: La grande valse des Traitements contre la mouche

Message par claudeduvar » 01 juin 2012 22:07

pour vivre de l'olivier, faut venir du nord de l'europe avec plein de roro, acheter un terrain, et ventre l'huile à 17 euros les 75ml à quelques bobo, ou bien profiter d'une subvention, être malin, planter à haute densité, récolter à la vendangeuse pendant 3 ou 4 ans en ensuite revendre les pieds. sinon l'olivier s'est ingrat. ceux qui s'enrichissent c'est pas les chercheurs d'or mais ceux qui vendaient les pelles ou les jean's, dans l'oléiculture c'est pareil. bon courage et diversifies toi.

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: La grande valse des Traitements contre la mouche

Message par Languedoc » 02 juin 2012 19:34

Excellente analyse de la situation Claude ! Je la partage totalement ! Dieu merci , j'ai également de la vigne , qui depuis 2 ans , marche mieux ! Effectivement , et pour aller dans ton sens ( je l'avais également signalé ) , l'Oléiculture est radicalement en train de devenir un "loisir " et non une profession ! Comme tu dis , un loisir pour riche ( parfois retraité ) ou les contraintes ( trés paradoxales ) n'en sont pas ! Vite fait , aprés 2 mauvaises récoltes ( gel et rien) , si je dois passer à l'argile (10x plus cher que le dimé.) et son pulvé. adapté ( un bras!) ,tondre l'ensemble avec un matériel adapté ( le 2eme bras) , exploser ma conso. gasoil ( une jambe!) , fumer à l'organique avec des quantités dingues pour le résultat qu'on connait ( la 2eme!) ; tout ça pour 4,5euros le litre ! M'as compres ! 2ans qu'on fait du bénévolat ; si on avait pas la passion de l'olivier et du païs , ça retournerait vite en harmas!!!!! Le bonjour au Var! Aioli !!

nadia andré
Messages : 22
Inscription : 25 janv. 2007 11:56

Re: La grande valse des Traitements contre la mouche

Message par nadia andré » 22 juil. 2012 20:42

Bonsoir je viens vous soutenir dans la grande valse des traitements contre la mouche , tout a fait d accord avec vous on nous prend pour des couillons qui soit disant produisent de l or vert , je suis également proche du littoral à Béziers avec 1400 ARBRES DONT 600 Lucques.
L'argile sur Lucques en cas de forte pression c est du bidon ( j ai essayé en 2007 ou la pression était importante j ai perdu la moitié de la recolte , par contre sur olives à huile c est jouable si on traite a 60Kg/ ha et qu on recommence souvent car le vent de notre region enleve l argile

La restriction de 2 applications du dimetoate c est depuis 2011, donc il nous RESTE A JONGLER AVEC LES MATHS
Donc on a droit a : 2 KARATE un en juin et un juste avant recolte
- 2 dimeto un en juillet et un en aout (un peu court si on a une forte pression de mouches)
- Reste si il n y a pas trop de mouche a passer un Decis ( deltametrine) efficacité moyenne ou le fameux Calypso PAS VRAIMENT EFFICACE(sur Lucques ) ET TRES TRES CHER .
Donc si on a olives de tables +olives à huile on fini les traitements DE SEPTEMBRE ET OCTOBRE EN FAISANT DU SPORT SANS POLLUER, SANS SE SERVIR DES TRACTEURS SEULEMENT avec la plus vieille des méthodes LA TAPETTE A MOUCHE!!!!!!!!!!!!!!!!

Pour l instant il n y a pas trop de mouche pourvue que ca dure COURAGE !!!!!!!!

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: La grande valse des Traitements contre la mouche

Message par Languedoc » 27 juil. 2012 13:34

Excellente démonstration , soeur héraultaise ! Parfaitement illustrée par l'extreme sensibilité des Lucques à la mouche ! Tous ces produits chers , nocifs ou pas (argiles) , à trés faible efficacité , me rappelle une sublime citation de notre maître à tous ,Monsieur Duriez,à Dionysud ( il y a quelques années) : "Ce style de produit marche trés bien quand il n'y a pas de mouches! Fatalement !" :lol: Et c'est sûr , qu'un simple consommateur ne comprendrait pas ma réticence à racheter ma récolte à coup de 60 kg d'argile/ha sachant que nous produisons ce fameux "or vert" ; à 4,5 euros le litre, je ne sais plus quoi faire de mon argent :lol: Argent fantasmé biensûr! Malheureusement , toi et moi ne sommes vraiment pas dans le triangle d'or des "Baux de Provence "........ rien qu'en disant ce nom j'ai l'impression d'avoir claqué 60euros :lol: En lisant ta démonstration , et connaissant le cour actuel des picholines (de chez moi, Est-héraultais) , je pense à une autre grande citation , de Pierre Priolet : " Mieux vaut vivre des agriculteurs , que de l'Agriculture !! " . Le diméthoate est un insecticide extremement rentable pour l'Agriculteur ! L'Argile , extremement rentable pour les fournisseurs , les vendeurs de pulvé. , le livreur de carburant ! Moi,celui qui a pondu cette imbécilité , si je l'attrape , je le pulvérise aussi ! Mais avant ça , je lui ferai manger tous les insectes qui malgré le diméthoate s'épanouissent sur ma propriété . Le monde agricole est gangrené de talibans aux décisions peremptoires que chacun d'entre nous peut , par la réalité du terrain , désavouer ! Parlons cru , de tous les pays méditerranéens ( cela va de soi) qui produisent des olives , il n'y a que nous qu'on emmerde tant

Gérard LEVEQUE
Messages : 55
Inscription : 12 oct. 2005 14:44
Localisation : France

Re: La grande valse des Traitements contre la mouche

Message par Gérard LEVEQUE » 21 nov. 2012 12:04

bonjour
peut-etre une question idiote mais que pensez vous du "synéis appat"?
merci
gégé

nadia andré
Messages : 22
Inscription : 25 janv. 2007 11:56

Re: La grande valse des Traitements contre la mouche

Message par nadia andré » 21 nov. 2012 19:04

Bonjour ,

Votre question n est pas idiote puisque ce produit est conseillé et homologué , mais pour ma part (ayant testé personnellement) l'appat étant +fort que l insecticide j y ai laissé la recolte ;en plus sur la variété Lucques ce produit peut engendrer de la fumagine , et le plus difficile reste l application avec un aeroconvecteur étant donné les doses minimes ; et la machine a dos sur 7 HA non merci; mais ces constatations sont personnelles , certains sont satisfait !!!!!!!

A mon avis si vous avez un voisin proche offrez lui un flacon les mouches irons chez lui ( je plaisante).
En tout cas cette année les mouches étant parciellement en vacances nous avons tirez nos olives du feu .

Bonne soirée

davidmalhautier
Messages : 194
Inscription : 11 nov. 2012 21:27

Re: La grande valse des Traitements contre la mouche

Message par davidmalhautier » 21 nov. 2012 20:05

Effectivement on trouve dans l'approche bio un non sens ou contre sens. En effet lorsqu'on doit sortir 10 fois le tracteur au lieu de 2 en agriculture conventionnelle on multiplie d'autant les emissions de CO2, que ce soit pour les traitements, le désherbage par exemple le bilan carbonne est oublié.
En ce qui concerne la mouche je confirme pour l'avoir essayé que le piégage massif est un bon passe temps pour celui qui a 50 oliviers, mais irréalisable pour un professionnel.

Vous parlez de l'aspect commercial, et effectivement on préfère nous vendre du syneis appat à l'efficacité aléatoire au dimethoate très efficace mais beaucoup moins cher. Que se passera t-il le jour ou on va annoncer son retrait? On va stocker ou aller le chercher en Espagne. Ou alors s'il est néfaste pour notre santé, interdisons le vite en France mais égalemment en espagne en italie en grèce au maroc et en tunisie. Car c'est bien là le soucis, l'agriculture bio est pour certains un outil de différenciation (vaincre l'indifférence et convaincre de la différence) ,mais dans certains pays de la communauté Européenne les règles sont elles les mêmes que chez nous, les contrôles sont-ils aussi poussés? Pour eux c'est peut-être plus facile.

Quand on voit en grande distribution le litre d'huile d'olive à 2,39€ TTC ça fait mal au ventre, avec une tva à 5,5% une marge distributeur le transport le packaging les frais de commercialisation le trituration, il reste quoi pour le producteur?

Quand on sait que pour un litre d'huile en frais de trituration HT je paie plus cher, il faut m'expliquer.

Qu'est ce que ça veut dire:

Que si je travaille gratuitement,
Que mes produits phytosanitaires sont gratuits
Que l'on m'a donné le tracteur et tout le matèriel, qu'il roule à l'eau, n'est pas assuré et ne tombe jamais en panne
Que je n'est pas payé la terre ni les frais de notaire, et d'ailleurs que je vis dans un pays où il n'y a pas d'impôt
Que toute main d'oeuvre est gratuite
Que les engrais se trouvent dans la nature, comme l'eau d'ailleurs
Que le véhicule utilisé pour aller au moulin m'a été donné, qu'il n'est pas assuré et roule à l'eau.
Surtout que je propose mon huile dans des bouteilles d'eau minérale que j'ai récupéré et sans étiquette
Que je ne paie pas la taxe afidol.

je perd de l'argent à 2,39 TTC , alors que les Espagnols en gagnent peut-être à 2,39TTC avec tout ce que j'ai précisé plus haut.

En clair, il y a donc pour moi aussi un problème de frais de tritutation si vous m'avez suivi. Tant que les règles resteront en l'état ( différentes pour les pays de l'UE on peut s'agiter tant que l'on veut, et sortir les plus fines stratégies marketing, notre production restera embryonnaire voire marginale.

Je lis à longueur de temps dans les revues spécialisées qu'il faut marketer les produits, mieux cibler la clientèle, segmenter encore plus l'offre, innover... Bla bla. On restera dans une production marginale, ce qui fonctionnait jusqu'à présent mais le verger oleicole s'accroît en France et va faire capoter cette stratégie de niche.

Ce qui revient à dire que même et surtout si on doit rester dans la différenciation notamment variétale et la qualité comme nous savons le faire, il faudra quand même faire un effort sur les coûts de production et notamment sur la trituration pour se concentrer sur la production et non la commercialisation, car une bonne partie des oléiculteurs doivent produire et commercialiser.

Je pense qu'il faut que le consommateur puisse clairement identifier notre produit comme un produit de France, c'est en partie déjà fait et je pense surtout que pour les autres lesieur/puget il faut que le consommateur sache clairement qu'il achète de l'huile espagnole.

Si on peut mettre en avant un produit France aux alentours de 10€ grande distribution, ( on est loin des 2,39€), on peut trouver un véritable marché français qui permettrait de faire plus de volume et donc de réduire l'impact des charges fixes des exploitations sur le coût de production de l'huile et in fine sur le prix de vente.

Voila comment on se détend après la récolte.

David malhautier

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: La grande valse des Traitements contre la mouche

Message par Languedoc » 22 nov. 2012 00:17

Bonsoir david ! Excellente analyse de la situation oléïcole française . Effectivement ! Que d'aberrations ! Ce qui me choque également , c'est cette vague impression de n'etre qu'une poignée à se revolter contre les "contre-sens du bio" ( dénoncé sur le forum, rubrique : le bio???; et parfaitement par vous même) , la concurrence déloyale des autres pays producteurs aux règlementations ultra-permissives , mais également les désequilibres ( ou scléroses) de l'ensemble production-transformation-commerçialisation , en France ! Si nous , à la base de cette culture , cette sensation "d'impasse" nous parait évidente ... QUE FONT NOS DIRIGEANTS et autres pléthores d'organismes , conseils , chambre etc..?? Sommes nous les seuls à nous rendre compte des illusions et des lacunes de notre culture ??? Je crois qu'il y a chez nos dirigeants et responsables une sorte de sentiment d'élitisme , naïf à mon sens, et bercé de douces illusions ! Il serait temps que l'ensemble de la profession soit consciente de la situation , des paradoxes et des enjeux de la filière !

Avez vous reçu mon mail et les photos pour l'effeuilleuse ?

Cordialement , votre voisin héraultais !

Edy Spagnol
Messages : 502
Inscription : 21 mai 2006 19:49

Re: La grande valse des Traitements contre la mouche

Message par Edy Spagnol » 22 déc. 2012 14:40

Bonjour
En gros Nadia tu auras dépensé une fortune en produits phyto de tout bord, qui est ensuite doublé par le coût du moulinier, au moins pour être sur un pied d’égalité ! ! ! Ce n’est pas demain la veille que l’on pourra vendre en toute équité.

J’avoue que de 0.17/0.21 euros le moulinier en Italie et passer a env. 0.40/0.55 euros en France, il y a un Monde. Ce n’est que trois fois plus !

L’Union européenne favoriserait elle la production que dans certains pays ? pour décourager les oléiculteurs en France !

Le marché de niche existe, il reste difficile, mais pour combien de temps ?

Cordialement
Edy

claudeduvar
Messages : 144
Inscription : 05 sept. 2007 22:10

Re: La grande valse des Traitements contre la mouche

Message par claudeduvar » 25 déc. 2012 21:35

bonsoir à tous

d'accord avec vous sur tout, mais c'est pas de maintenant que ces problèmatiques existent, vous savez tous qu'en agriculture il faut soit être un "gros" ou un "petit" au milieu on meurt et c'est particulèrement vrai avec l'olivier. cette année heureusement que j'ai fait du 19% en rendement, pas un seul traitement sinon j'aurais juste ramassé pour moi car je perd de l'argent et prend des soucis en plus pour vendre.
un truc tout de même; en naturel comme je suis, je sors moins le tracteur que les collégues en conventionnel, une fois en mai juin avec les disques pour détuire le couvert, fait au bon moment ça repousse pas et sa protège le sol du soleil estival, un autre début septembre pour le semis, il faut un peu de temps pour trouver les bons couverts mais une fois parti j'achète même plus beaucoup de semences, je garde des bandes qui montent en graines et qui se ressèment bien, j'ai même des légumes d'hivers qui poussent au mitan et qui suffisent largement au besoin pour " de grosses familles" navets, radis salade, blette, quelques choux même depuis 2 ans. faut un peu d'arrossage en fin d'été si dame nature est en retard tout de même. je pense de plus en plus que l'oliviers sous nos latitudes s'intègrent bien dans un système diversifié un peu du style d'agroforestie avec des cultivateurs polyvalents.

Edy Spagnol
Messages : 502
Inscription : 21 mai 2006 19:49

Re: La grande valse des Traitements contre la mouche

Message par Edy Spagnol » 25 déc. 2012 23:55

Bonsoir
Claude et a vous tous

LES MOISSONS DU FUTUR
Comment l’agroécologie peut nourrir le monde
Arte éditions Marie Monique ROBIN

Bonne fêtes de fin d’année
Edy

coupet
Messages : 312
Inscription : 05 mai 2013 16:58

Re: La grande valse des Traitements contre la mouche

Message par coupet » 10 mai 2013 17:15

Bonjour,
Avez vous entendu parlé de l'inule visqueuse?
http://www.herault.fr/2010/08/31/feuill ... inale-prec
Cordialement.

Répondre