Olivier malade

Forum dédié aux oléiculteurs : observations, problémes, conseils...
markuslyon
Messages : 2
Inscription : 13 août 2008 16:47

Olivier malade

Message par markuslyon » 13 août 2008 17:15

Bonjour,

mon olivier est malade, je ne sais pas s'il a gelé, s'il a eu trop d'eau ou autre chose.
En tout cas je lui avais fait un grand trou 1m5 au cube, je lui avais posé pleins de cailloux au fonds pour le drainage ensuite j'ai mis de la terre spéciale pour plantes méditéranéennes (conseil de chez Casto).
La première année il a fait en hiver sous la sa toile d'hivernage (malgré neige et gel) plein de petites branches et feuilles.
Ensuite je lui ai fait une coupe pour que chaque feuille voit le soleil.
Pendant le deuxième hiver il a perdu toutes ses feuilles et ses branches ont l'air d'avoir désechées.
Sur le tronc il y a une fissure et même des petits trous d'insecte.

Comme j'habite en Isère (les hivers sont rudes) j'ai finalement décidé de le déterrer pour le remettre dans un pot en espérant que je puisse le sauver ...

Que faire ?

Voir aussi photos en annexe.

Merci
Markus
Pièces jointes
IMG_1337.jpg
Il n'a pas très bonne allure ...
IMG_1337.jpg (12.17 Kio) Consulté 12536 fois
IMG_1336.jpg
Des petits trous un peu de partout sur le tronc
IMG_1336.jpg (10.28 Kio) Consulté 12536 fois
IMG_1333.jpg
Fissure tout le long du tronc
IMG_1333.jpg (12.39 Kio) Consulté 12536 fois

abdallahaghrab
Messages : 69
Inscription : 25 juil. 2006 19:06

Re: Olivier malade

Message par abdallahaghrab » 14 août 2008 23:09

D’après la deuxième photos, il apparaît que votre olivier a constitué un refuge soit pour le neiroun ou l’hylésine de l’olivier. Ces orifices sont les orifices de sortie de ces insectes vers le mois de mai pour attaquer d’autres branches après avoir creuser des galeries et déposer ces œufs et après l’éclosion, les larves continue à creuser et à s’alimenter du bois en évitant que le sève arrive aux autres pousses de l’arbre en provoquant par conséquent l’affaiblissement total, le dessèchement et la défoliation de l’arbre.
La solution et d’améliorer l’état végétatif de l’arbre par le biais d’une irrigation et fertilisation adéquate et la lutte préventive contre les maladies foliaires pour favoriser le développement des pousses de l’année prochaine qui porteront les fruits l’année qui suit. Il faut également éviter d’autre stresses comme l’asphyxie racinaire et surtout surveiller que l’arbre sera attaquer par d’autres insectes comme la pyrale (un lépidoptère dont la larve est de couleur grise qui s’alimente du bois en printemps et en automne) à travers les fissures observées au niveau du tronc. Il faut surtout éviter que ces scolitydaes revient à l’arbre, le traitement se fait moyennant des insecticides à bases de dimétoate contre les adultes lors de leurs vols survenus vers la fin de printemps.

Autres causes possibles associées à l’attaque des scolitydaes : maladies foliaires comme l’œil de paon, verticiliose, asphyxie racinaire.
Il est possible également que la taille que vous avez est trop sévère ou male faite qui n’a pas permet à l’arbre de récupérer rapidement.

Salutations

Abdallah AGHRAB

markuslyon
Messages : 2
Inscription : 13 août 2008 16:47

Re: Olivier malade

Message par markuslyon » 14 août 2008 23:18

Donc en gros il faut le traiter à l'insecticide et surveiller la fissure sur le tronc. Mais comment faire poure la protégéer ? Y a-t-il un espèce de pansement qui bouche ou bien un produit ?

Merci

Markus

abdallahaghrab
Messages : 69
Inscription : 25 juil. 2006 19:06

Re: Olivier malade

Message par abdallahaghrab » 15 août 2008 02:31

En attendant la fermeture de la blessure, vous devez la surveiller car il constitue un point d’attaque des insectes comme la pyrale et la cecydomie et en cas de détection de ces ravageurs il faut traiter. Des mastics peuvent être utilisés pour rassurer les blessures en générale (blessure de taille, de gaulage, de grêle…) malgré que quelques auteurs recommandent de laisser l’arbre mettre en place ses systèmes de défense.
Concernant les scolitydaes, le traitement est encore possible jusqu’au mois de septembre contre les adultes pour les empêcher à retourner à l’arbre en hiver prochaine dans le cas de neiroun (car ce ravageurs préfere hiverner dans le reste du bois de taille mais il peut aussi attaquer les arbres affaiblis) et en fin de printemps prochain dans le cas de l’hylésine et de neiroun.
Bien sur il faut apporter de l’eau et d’engrais et attendre jusqu’au printemps suivant pour vérifier le bon fonctionnement des racines et des vaisseaux avec l’apparition des nouveaux pousses et feuilles.

Bon rétablissement pour votre arbre

Abdallah AGHRAB

Edy Spagnol
Messages : 502
Inscription : 21 mai 2006 19:49

Re: Olivier malade

Message par Edy Spagnol » 24 août 2008 19:27

Bien le Bonjour

Ils ne s’attaquent que aux oliviers affaiblis, je pense comme Abdallah sur tous ces points.

Mais vu l’état de votre olivier, c’est plus en profondeur qu’il faut regarder

Ce ne sont pas des entrées mais des soties, à moins que vous n’ayez fait le nettoyage pour bien voir les trous.

Pouvez vous, a trois endroits différents retirer un peu d’écorce, pour vérifier que celle-ci est toujours verte, ou d’une couleur autre en dessous :?:

Quels sont le volume d’eau, que vous lui donnez :?: , et surtout la fréquence de ces arrosages :?:

Un système de goûte a goûte, est il en place :?:

Sous une racine, enlevez un peu e terre, sur une quinzaine de centimètres en profondeur, pour vérifier que d’autres parasites ne soient pas présents, vers ou autres :?:

« Ensuite j'ai mis de la terre spéciale pour plantes méditerranéennes » ?
Ceci ne me dit rien du tout, pouvez vous retrouver au moins le nom :?:

J'ai finalement décidé de le déterrer pour le remettre dans un pot en espérant que je puisse le sauver ?

Suivant vos réponses cela sera plus simple.
:arrow:

Cordialement

Répondre