Page 1 sur 1

engrais foliaire

Publié : 04 mars 2009 20:45
par castinel francois
bonjour je suis desireux de passer a l engrais foliaire etant donne que je laisse mes oliviers enherbes pour differentes raisons pouvez me conseillez chez qui je peux trouver cela en prenant en compte une carence en magnesie.merci

Re: engrais foliaire

Publié : 04 mars 2009 20:56
par Edy Spagnol
http://www.afidoltek.org/index.php/Fumu ... _printemps

quel est votre secteur ?

Cordialement

Re: engrais foliaire

Publié : 04 mars 2009 21:46
par castinel francois
vaucluse plus precisement apt

Re: engrais foliaire

Publié : 11 mars 2009 14:43
par abdallahaghrab
Il existe dans le marché toute une gamme des fertilisants liquides dites foliaires, c’est-à-dire absorbés par les stomates des feuilles. Le choix est conditionné par le type et le nombre des éléments existants, leur concentration, le prix de l’unité fertilisante, l’efficience d’utilisation, la présences des aminoacides et d'autres substances utiles, entre autres. Mais, l’ensemble des engrais peut être appliqués aux feuilles avec des faibles concentrations (2-4%) à conditions d’être solubles. Généralement, les engrais foliaires sont employés pour corriger les carences en oligo-éléments, sauf le cas de fer où il est préférable de l’apportés sous forme des chélates à travers l’eau d’irrigation. Pour les autres éléments, la fertilisation foliaire est employée comme complément aux engrais appliqués au sol. L’application foliaire des engrais présente un intérêt particulier dans le cas des vergers pluviaux et sols alcalins qui diminue la disponibilité de phosphore et des oligo-éléments pour les arbres.
Pour recommander la fumure d’entretien, j’utilise une méthode, utilisé souvent en Espagne, qui se base sur l’état nutritionnel des rameaux de l’année en mois de juillet. Cette approche prends en considération l’age de l’arbre, le système de culture qui influence sur le volume de la frondaison, le régime pluviale, la richesse du sol surtout en P2O5 et K2O, l’apport de la matière organique et de l’eau d’irrigation, l’apport de l’acide dans le cas de son emploi pour neutraliser les carbonates existantes en eau d’irrigation, la charge de l’eau d’irrigation en éléments utiles, les pertes occasionnées lors de l’apport de l’engrais et le rythme d’absorption de chaque élément par les oliviers.
J’ai exploité cette approche pour développer un programme informatique pour rationaliser la fertilisation en olivier « Fertilisation Model » que vous trouvez dans mon portail : http://abdallahaghrab.ifrance.com/.
Ce programme révèle aussi les défauts chimiques du sol et recommande des éventuels corrections, évalue la fertilité du sol et recommande le fumure organique et de redressement en P2O5, K2O, MgO et CaO et évalue la qualité de l’eau d’irrigation. Il utilise comme input, les caractéristiques de verger, les résultats des analyses du sol, foliaires et de l’eau ainsi que des données relatives à l’irrigation et les conditions d’application.

Salutations

Abdallah AGHRAB